images

 

" Les limites naturelles des femmes constituant un danger avéré et manifeste pour la nation si elles ne sont placées sous l'autorité restrictive et le contrôle constant des citoyens de sexe masculin, toutes les femmes, quel que soit leur âge, sont désormais considérées comme mineures aux yeux de la loi."  Article XXIV, section 2 de la Constitution des Etats-Unis du 11 mars 1991. ( "Native Tongue")

 

 Parlez-vous le laadan? Et d'abord, savez-vous ce que c'est? Connaissez-vous l'histoire étonnante de Miranda, la sirène de Los Angeles, qui fit tomber dans ses filets quelques stars, comme Richard Gere ou Billy Joel? Savez-vous qu'il existe un truc -bien pratique- qui s'appelle le mariage temporaire? Autant de sujets originaux et amusants, que l'on peut lire dans "Chic Fille", la toute nouvelle revue littéraire des Editions Fromentin. Une revue à la thématique résolument féminine, mais qui "n'est pas destiné qu'aux femmes" comme le précise la rédactrice en chef Valentine Faure. Une revue qui ne fait pas la course à la nouveauté, nous assure-t-on. C'est assez vrai. Sur l'ensemble des articles, un seul traite d'un sujet moderne, mais pour s'en moquer un peu("le panier de la ménagère"). La revue n'a pourtant rien de ringard, ni dans les sujets, ni dans la manière dont ils sont abordés. 

J'ai beaucoup aimé le ton décalé, plein d'humour, (les cougars, notamment, m'ont bien fait rigoler... Ce n'est pas tellement le sujet en lui-même qui est drôle, mais la façon dont il est traité, vraiment ça vaut le jus, comme on dit), les thèmes m'ont presque tous intéressée, même l'entretien avec Sylvie Pialat, la femme du réalisateur, que je n'affectionne pas particulièrement pourtant, en fait, je connais très peu. Je me suis juste demandé à un moment si Pialat était vraiment décédé,  j'ai eu un doute, le présent surgit parfois, c'est troublant). On peut lire également une très belle interview de Françoise Sagan, lorsqu'elle avait 21 ans. Un bond dans le passé émouvant et instructif, puisque Sagan y évoque son art de toute jeune romancière. 

Le format de la revue est agréable, carré, peu encombrant, un peu comme un livre que l'on pourrait presque glisser dans un sac. Je dis presque car pour ce qui me concerne, mes sacs sont toujours trop petits, donc ce ne sera pas encore pour cette fois... J'ai lu dans la voiture, sur un trajet de quelques heures, ça fait passer le temps bien agréablement.

Ce numéro date de mai, j'ose espérer qu'il y en aura bientôt un deuxième !

Cuné en a parlé, je la remercie pour le partage :)