perfect-world-1-akata

"Et vous, vous sentiriez vous capable de vivre une histoire d'amour avec un handicapé ?"

Avant de bosser dans un CDI, les mangas se résumaient pour moi au grand Taniguchi et à quelque chose comme Nikki Larson, que je regardais à l'époque du Club Dorothée... Depuis le début de l'année, je fouille et je farfouille : je suis en plein dans "Death Note" (je vous en parlerai un jour : c'est grand, ça mérite un gros billet) et cet après-midi je suis tombée sur quelque chose de plus doux, un p'tit shojo assez addictif, tout triste et tout tendre...

C'est l'histoire de la jolie Tsugumi qui retrouve son amour d'adolescence, Ayukawa. Ils sont amenés à se revoir car lui est devenu architecte et elle décoratrice d'intérieur. Les hasards du shojo de la vie... Les choses ont bien changé depuis le lycée. Un grave accident cloue désormais Ayukawa dans un fauteuil roulant. Meurtri, il refuse l’amour  depuis le drame et se consacre à son métier. Ce qui n'a pas changé, en revanche, ce sont les sentiments de Tsugumi pour Ayukawa... Malgré les obstacles, physiques, psychologiques, la désapprobation de l'entourage, la jalousie des uns et des autres, tous les deux vont tenter de faire vivre leur histoire... y parviendront-ils? Evidemment cela ne sera pas simple...

Je ne suis généralement pas la bonne cliente pour la romance mais celle-ci avec ses jolis dessins, ses émotions assez justes, sa douceur et la tolérance qu'elle prône, sans ostentation, toute en délicatesse, (pas de leçon de morale à deux balles, juste des sentiments rose bonbon mais pas trop) me plaît beaucoup.

Le tome 2 que je viens de terminer se conclut sur un événement dramatique, susceptible d'ébranler les certitudes de Tsugumi et Ayukawa sur le devenir de leur relation. D'autant qu'Ayukawa a un rival : Koré-Eda, un ancien camarade de lycée, très amoureux de Tsugumi et qui rêve de la conquérir...

J'ai hâte de lire le tome 3 :)

                    

4186-image1-fr1475187489-L490