18 avril 2018

Article 353 du code pénal- Tanguy Viel

"Les gens comme moi, ils ont besoin de logique, et la logique voudrait qu’un gars méchant soit méchant tout le temps, pas seulement un tiers du temps" Antoine Lazenec, promoteur immobilier, est mort. Jeté à la baille par Martial Kermeur. Ce dernier, ancien ouvrier de la rade de Brest, n'a pas eu la vie facile : divorce, alcoolisme et son fils Erwan, derrière les barreaux. Il rêvait d'un appartement avec vue sur la mer, Martial. Il l'a payé, cet appartement, rubis sur l'ongle, avec la totalité de sa prime de licenciement... Je ne... [Lire la suite]
Posté par Une Comete à 16:46 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , ,

14 mars 2018

Dernières nouvelles du futur- Patrice Franceschi

" Vouloir penser par vous-même ne vous rendra pas plus libre; c'est du passé tout ça." Acheté sur un coup de tête après le passage de l'auteur à la Grande Librairie, ce recueil de nouvelles de Patrice Franceschi (Goncourt de la nouvelle pour son précédent recueil tout de même) aurait dû m'enchanter.(Aïe, ça démarre mal, vous avez remarqué le conditionnel...) Franceschi décrit en quatorze textes une humanité qui a perdu les pédales, totalement sous contrôle (même la santé se veut "prédictive" ("Une journée de Dag ... [Lire la suite]
12 mars 2018

juste après la vague- Sandrine Collette

"Chacun lutte pour soi, le monde autour a disparu" Une vague gigantesque a tout emporté. Les seuls survivants semblent être une famille de sept enfants, avec leurs parents. L'eau poursuit sa montée, menaçant de les faire disparaître à leur tour. Il va falloir partir, tenter d'accéder aux Terres Hautes et pour cela, le sacrifice de trois des enfants est nécessaire. Noé, Louie et leur petite soeur à moitié aveugle resteront sur place, avec la promesse écrite dans une lettre par Madie, la maman, qu'on reviendra les chercher... Roman... [Lire la suite]
Posté par Une Comete à 06:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 février 2018

La mise à nu- Jean-Philippe Blondel

  "Parfois, hurler est tout ce qu'on rêve de faire" Louis Claret, professeur d'anglais divorcé, père de deux grandes filles, est proche de la retraite. Il fut un professeur "solaire", il est à présent désabusé et vieillissant. Une exposition de peinture à laquelle il se rend pour passer le temps et grignoter quelques petits fours le met en présence de l'artiste, un de ses anciens élèves. Adolescent passe-muraille, Alexandre Laudin est aujourd'hui un peintre de renom. Les deux hommes sympathisent et Alexandre demande à... [Lire la suite]
Posté par Une Comete à 18:19 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 février 2018

Entrez dans la danse- Jean Teulé

"Faut avoir tant de chaos en soi pour danser ainsi" En 1518, Strasbourg est une ville maudite, frappée de toutes les calamités possibles. Et voilà que les habitants qui crèvent déjà de faim, de saleté, de misère, au point de noyer leurs enfants ou de les manger faute de mieux, sont brutalement atteints d'une étrange et fulgurante maladie : ils dansent, sans pouvoir s'arrêter, ils dansent à en mourir, jusqu'à l'épuisement. Toute la ville n'est bientôt plus qu'une farandole infernale, qu'il faut faire cesser dans le sang... Cet... [Lire la suite]
Posté par Une Comete à 16:10 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 janvier 2018

Millenium Blues- Faiza Guène

  "Le plus dur c'est de ne pas vivre avec Charles Ingalls" C'est l'histoire de Zouina, alias Zouzou, fille d'un couple de divorcés et de son amie Carmen, dont les parents ne sont pas séparés mais elle aimerait bien... Carmen n'est pas juste une copine, non. Une amie, une vraie, qui vous accompagne et que vous accompagnez dans tous les moments de la vie, les bons et les mauvais. La vie de Zouzou n'est pas un long fleuve tranquille : elle nous la raconte, par petits bouts, sans ordre chronologique, et porte un regard faussement... [Lire la suite]
Posté par Une Comete à 06:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 janvier 2018

Point Cardinal- Léonor de Recondo

"J'ai bien compris que t'étais pas un connard mais une connasse." Mathilda se déshabille dans sa voiture, se débarrasse de sa perruque, de ses faux-cils, de ses bas, pour redevenir Laurent, marié à Solange, père de deux enfants. Cette scène qui ouvre Point Cardinal est le point de départ d'une transformation, celle d'un homme qui rêve d'être une femme, dont le désir d'être "elle" habite le corps depuis longtemps. Ce désir longtemps étouffé, le voilà prêt à l'assumer, pleinement. Laurent va annoncer à sa famille, qui ne soupçonne... [Lire la suite]
Posté par Une Comete à 21:46 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 janvier 2018

Les loyautés- Delphine de Vigan

"Parfois il se demande si ça vaut vraiment la peine d'être adulte" Hélène est prof. Elle a été maltraitée dans sa jeunesse et le comportement de l'un des ses élèves l'inquiète.Théo, douze ans, est triste, apathique, fuyant ... Elle croit deviner qu'il est lui aussi victime de maltraitances, sans toutefois en avoir la preuve concrète. L'infirmière, alertée par Hélène, n'a rien constaté. Mathis est le meilleur ami de Théo et lui, il sait.  Mais la loyauté, chez les adolescents, c'est sacré. Chez les adultes aussi, parfois.... [Lire la suite]
Posté par Une Comete à 11:48 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 janvier 2018

Sciences de la vie- Joy Sorman

              " Ninon est demeurée illisible, les médecins n'ont pas su traduire les borborygmes de sa douleur en une phrase lumineuse et sensée"   C'est l'histoire de Ninon Moise, une ado de dix-sept ans. Elle vit seule avec Esther, sa mère, qui fut frappée comme les autres filles aînées de sa lignée d'une sorte de malédiction. Esther Moise voit le monde en noir et blanc, comme sa propre mère qui devint sourde et aveugle du jour au lendemain, ou son arrière grand-mère  qui fut marquée... [Lire la suite]
Posté par Une Comete à 14:37 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 décembre 2017

L'art de perdre- Alice Zeniter

                              "  Le silence n'est pas un espace neutre, c'est un écran sur lequel chacun est libre de projeter ses fantasmes."   Le plus beau roman de la rentrée littéraire, certainement, lu en octobre et que je ne chronique que maintenant, faute à la flemme mais aussi à l'admiration qui laisse parfois sans voix et dans ce cas précis, sans plume... C'est l'histoire de Naïma, jeune femme française, intégrée, moderne, sociale,... [Lire la suite]
Posté par Une Comete à 06:00 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , ,