19 avril 2017

L'amie prodigieuse- Elena Ferrante

  "J'aurais fait n'importe quoi pour elle (...) : fuir de chez moi, quitter le quartier, dormir dans des granges, me nourrir de racines, soulever la grille d'un égout et descendre à l'intérieur, ne jamais revenir" J'ai longtemps tourné autour de "l'amie prodigieuse" dont on dit tant de choses. J'avais peur d'être déçue. Alors je repoussais ma lecture, jusqu'au soir où ça m'a pris. Le livre était dans ma liseuse depuis pas mal de temps. Et quand j'ai commencé, je n'ai plus pensé qu'à Lila et Elena... "L'amie prodigieuse"... [Lire la suite]
Posté par Une Comete à 16:21 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 août 2016

Celle que vous croyez- Camille Laurens

"Les hommes mûrissent les femmes vieillissent". Claire Millecam, presque quinquagénaire, est une universitaire, belle et cultivée. Pour surveiller son amant Jo, qu'elle sent se détacher, elle se crée un faux profil Facebook. Elle devient Claire Antunes, une jeune et jolie brune, et entre en contact avec un ami photographe de Jo, Chris. Et ce qui ne devait pas arriver arrive, Chris tombe amoureux de Claire, enfin Camille... c'est la chienlit...  Ainsi résumé, ce roman pourrait passer pour une honnête tragi-comédie flirtant... [Lire la suite]
Posté par Une Comete à 13:12 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
25 avril 2016

Bellevue- Claire Berest

"Je ne peux lire, je ne peux écrire, le Valium est mon début et ma fin, alors je verlainise"   Alma est une jeune écrivain. Le jour de ses trente ans, elle pète un câble et se met à faire n'importe quoi : détruire l'ordinateur de son compagnon qu'elle ne supporte plus, faire l'amour frénétiquement avec des inconnus, dont le fameux Thomas B, auteur de renom avec qui elle a un rendez-vous professionnel, s'auto-mutiler... Lorsque le livre commence, elle est enfermée dans une unité psychiatrique et ne se souvient plus des... [Lire la suite]
Posté par Une Comete à 13:28 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 juin 2015

La pendue de Londres- Didier Decoin

  "C’est comme ça qu’elle va réussir sa vie – au fond c’est si facile : juste faire rêver les hommes, et on s’élève, petit nuage rose, potelé, frémissant, au-dessus de la multitude des autres femmes, au-dessus des quelconques, des pâles, des usées, des médiocres vêtues de noir comme sa mère Bertha." Ruth Ellis est une très jolie femme que le malheur poursuit. Son père abuse d'elle alors qu'elle est toute jeunette. Plus tard, elle s'amourrache d'un homme qui l'abandonne après l'avoir mise enceinte. Ruth se prostitue, rencontre... [Lire la suite]
Posté par Une Comete à 06:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
14 juin 2015

Le coeur régulier- Olivier Adam (livre audio)

  "Personne n’a envie de mourir. Tout le monde veut vivre. Seulement, à certaines périodes de notre vie, ça devient juste impossible." Sarah, bientôt quarante ans, séjourne au Japon. Elle est sur les traces de Nathan, son frère qu'elle adorait et dont la mort (accident ou suicide, on ne sait pas) l'a laissé anéantie. Ce voyage est l'occasion pour Sarah d'une remise en question profonde, sentimentale, professionnelle, un retour sur une vie qui soudain a perdu son sens. Son "si gentil mari", ses enfants qui grandissent et... [Lire la suite]
Posté par Une Comete à 06:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
21 juillet 2014

Chic Fille- revue # 1

    " Les limites naturelles des femmes constituant un danger avéré et manifeste pour la nation si elles ne sont placées sous l'autorité restrictive et le contrôle constant des citoyens de sexe masculin, toutes les femmes, quel que soit leur âge, sont désormais considérées comme mineures aux yeux de la loi."  Article XXIV, section 2 de la Constitution des Etats-Unis du 11 mars 1991. ( "Native Tongue")    Parlez-vous le laadan? Et d'abord, savez-vous ce que c'est? Connaissez-vous... [Lire la suite]
Posté par Une Comete à 17:13 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

07 juin 2014

Chevrotine- Eric Fottorino

  "Il savait pourtant l'essentiel sur Laura. Le doux elle le durcissait. Le chaud elle le refroidissait. Le beau elle le salissait. Comme d'autres ont le vin gai, elle avait l'amour triste." C'est un vrai plaisir de retrouver un rythme de lecture régulier, même si les livres ne sont pas forcément à la hauteur de mes attentes. C'est le cas du dernier roman d'Eric Fottorino, dont j'espérais beaucoup, après l'avoir entendu en parler à la radio. Je garde un souvenir tellement fort de Korsakov. Je suis un peu déçue. Alcide... [Lire la suite]
Posté par Une Comete à 19:53 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
31 juillet 2013

Les Apparences- Gillian Flynn

Je m'étais promis de lire "Les Apparences" pendant les vacances. Ce thriller hautement loué sur la blogosphère ne pouvait que piquer ma curiosité. En plus, j'aime bien les histoires de couples qui vont mal. Voilà, c'est chose faite, en trois petits jours (entre deux siestes et deux plouf plouf dans la mer toute proche) et mes sentiments sont mitigés. Je n'ai pas adoré, je lui ai trouvé des défauts, des incohérences, en même temps je l'ai lu sans avoir envie une seule seconde d'interrompre ma lecture.  Amy et Nick sont... [Lire la suite]
Posté par Une Comete à 12:36 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
12 janvier 2013

"Accabadora"- Michela Murgia

  Maria est une fillus de anima. En Sardaigne, c'est le nom qu'on donne aux enfants échangés par leur famille d'origine contre un peu d'argent. Adoptée par la couturière Tzia Bonaria Urrai,  la jeune Maria va découvrir les étranges pratiques auxquelles se livre sa nouvelle mère, qui n'est pas seulement couturière. Quand la nuit tombe, Tzia se glisse dans les maisons et devient l'Accabadora.... Et si j'en dis plus, je gâche tout alors je me tais. Michela Murgia fait revivre dans ce  court roman une Italie des... [Lire la suite]
10 novembre 2012

"Rien ne s'oppose à la nuit"- Delphine de Vigan

Je devais être une des rares dans la blogosphère littéraire à ne pas avoir lu "Rien ne s'oppose à la nuit". J'aime pourtant beaucoup Delphine de Vigan, et "Les Heures souterraines" a fait partie de mes vrais et rares coups de coeur de l'année 2010. Malgré tout, j'ai attendu pour lire celui-ci, j'ai tourné autour, guetté vainement la sortie en poche... on en a tant parlé, de ce bouquin, on a tellement dit qu'il était terrible, dur, violent etc. Je crois que j'étais impressionnée, jamais tout à fait prête... Et puis la médiathèque... [Lire la suite]