06 octobre 2013

A moi pour toujours- Laura Kasischke

Définitivement pas fan de Laura Kasischke, c'est ce que je me suis dis en refermant "A moi pour toujours". C'est ma deuxième tentative, et si elle s'avère moins désastreuse que la première, je ne comprends toujours pas... Ni la comparaison avec Joyce Carol Oates, ni l'enthousiasme qu'elle suscite, ni le mélange "d'atrocité et de poésie" dont parle Olivia de Lamberterie, citée au dos du livre. Pour moi, Laura Kasischke n'est ni atroce, ni poétique. Juste bof. Ici, il est question de Sherry Seymour, professeur d'université, la... [Lire la suite]