27 avril 2018

Les choses qu'ils emportaient- Tim O'Brien

"Une fois que les gens sont morts on ne peut pas les faire démourir" Aïe aïe aïe, la guerre du Vietnam...  pas du tout envie de lire sur ce thème, me suis-je dit en découvrant l'un des livres de ma nouvelle box. Mais bon pour faire plaisir (et aussi parce que j'ai un abonnement que je me dois d'amortir ainsi qu'une PAL exponentielle totalement déraisonnable)  je veux bien essayer "Les choses qu'ils emportaient", classique de la littérature américaine et total chef-d'oeuvre, me souffle-t-on dans l'oreillette... Total... [Lire la suite]
Posté par Une Comete à 18:19 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

09 avril 2018

Par le vent pleuré- Ron Rash

                             "A-t-on jamais vu un écrivain qui ne picole pas ?" 1969. Les Appalaches. Bill et Eugene, deux frères encore adolescents, vivent sous l'emprise de leur grand-père, un médecin dur et manipulateur. Leur existence va prendre un tour nouveau l'été de cette même année lorsqu'ils font la connaissance de la belle Ligeia, qu'ils surnomment la "sirène", tant elle les attire. Bill prendra cependant assez rapidement ses distances avec... [Lire la suite]
Posté par Une Comete à 11:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,
04 avril 2018

My absolute darling- Gabriel Tallent

"Turtle, ton père est un immense, un titanesque, un colossal enfoiré, un des pires qui aient jamais vogué sur les mers verveine de citron, un enfoiré de première dont les profondeurs et l'ampleur de l'enfoiritude dépassent l'entendement et défient l'imagination" Le voilà, le coup de poing de ce début d'année (j'en ai déjà eu un, américain encore (!) mais d'un autre genre: les coups de poing américains peuvent être très variés....) Je vais donc rejoindre la cohorte de lecteurs subjugués par ce livre incroyable. J'en frémis encore. ... [Lire la suite]
Posté par Une Comete à 17:29 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 mars 2018

Le chant de la Tamassee- Ron Rash

  "C’était ce que croyaient les Celtes - que l’eau était un passage vers l’autre monde. Ils avaient peut-être raison" Ruth a douze ans. Lors d'un pique-nique en famille au bord de la rivière Tamassee, elle s'aventure dans les eaux froides et meurt tragiquement, emportée par le courant. Effondrés, les parents de Ruth réclament la mise en place d'un barrage amovible pour récupérer le corps de leur fille. Les écologistes défenseurs de la rivière dite "sauvage", protégée par les lois fédérales, s'y opposent avec force. La... [Lire la suite]
Posté par Une Comete à 12:49 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
12 mars 2018

juste après la vague- Sandrine Collette

"Chacun lutte pour soi, le monde autour a disparu" Une vague gigantesque a tout emporté. Les seuls survivants semblent être une famille de sept enfants, avec leurs parents. L'eau poursuit sa montée, menaçant de les faire disparaître à leur tour. Il va falloir partir, tenter d'accéder aux Terres Hautes et pour cela, le sacrifice de trois des enfants est nécessaire. Noé, Louie et leur petite soeur à moitié aveugle resteront sur place, avec la promesse écrite dans une lettre par Madie, la maman, qu'on reviendra les chercher... Roman... [Lire la suite]
Posté par Une Comete à 06:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 février 2018

Vie et mort de Sophie Stark- Anna North

  "Au moment où j'ai ouvert la porte, elle a su qu'elle pouvait faire de moi ce qu'elle voulait" Sophie Stark est une réalisatrice de cinéma indépendant. C'est surtout un personnage atypique, aussi talentueux que tourmenté. Tout au long de son existence, Sophie utilise, manipule les gens qui l'entourent sans état d'âme, dans le but de faire ses films. Petite femme aux yeux immenses, aux allures de chat sauvage, elle prend, jette, disparaît, revient parfois pour repartir, détruit sans jamais reconstruire, laissant son... [Lire la suite]
Posté par Une Comete à 13:12 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 février 2018

La mise à nu- Jean-Philippe Blondel

  "Parfois, hurler est tout ce qu'on rêve de faire" Louis Claret, professeur d'anglais divorcé, père de deux grandes filles, est proche de la retraite. Il fut un professeur "solaire", il est à présent désabusé et vieillissant. Une exposition de peinture à laquelle il se rend pour passer le temps et grignoter quelques petits fours le met en présence de l'artiste, un de ses anciens élèves. Adolescent passe-muraille, Alexandre Laudin est aujourd'hui un peintre de renom. Les deux hommes sympathisent et Alexandre demande à... [Lire la suite]
Posté par Une Comete à 18:19 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 février 2018

Les fantômes du vieux pays- Nathan Hill

        "Quitter chez elle, c'est une seconde nature" Waow... en me plongeant dans ce pavé de 700 pages, je ne me doutais pas que j'allais tomber sur THE livre et découvrir un génie américain comme seule en possède l'Amérique :) Il est énorme ce livre, par son poids, par sa densité, par son intensité, par sa profusion qui jamais, pas une seule seconde, ne nous perd, alors qu'il est question de Samuel, universitaire désoeuvré, de sa mère Faye qui l'a abandonné alors qu'il n'était qu'un gamin et qui... [Lire la suite]
Posté par Une Comete à 12:02 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 février 2018

Poupée volée- Elena Ferrante (livre audio)

"Le plus difficile à raconter, c'est ce que nous ne parvenons pas nous-mêmes à comprendre". Leda, une belle femme de presque cinquante ans, est en vacances. Elle est séparée de son compagnon. Leurs deux filles vivent auprès de lui, au Canada. Leda profite de sa solitude pour écrire, travailler, observer les gens sur la plage. Une femme, sa petite fille de trois ans et la poupée de celle-ci, qui semble tisser un curieux lien entre elles deux, l'intriguent particulièrement. Saisie d'une pulsion inexplicable, Léda vole la poupée de... [Lire la suite]
Posté par Une Comete à 17:28 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 février 2018

Entrez dans la danse- Jean Teulé

"Faut avoir tant de chaos en soi pour danser ainsi" En 1518, Strasbourg est une ville maudite, frappée de toutes les calamités possibles. Et voilà que les habitants qui crèvent déjà de faim, de saleté, de misère, au point de noyer leurs enfants ou de les manger faute de mieux, sont brutalement atteints d'une étrange et fulgurante maladie : ils dansent, sans pouvoir s'arrêter, ils dansent à en mourir, jusqu'à l'épuisement. Toute la ville n'est bientôt plus qu'une farandole infernale, qu'il faut faire cesser dans le sang... Cet... [Lire la suite]
Posté par Une Comete à 16:10 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,