19 janvier 2013

"Une femme fuyant l'annonce"- David Grossman

 Oh que voilà un livre énorme, tant sur la forme (presque 800 pages rassemblées en très longs chapitres) que sur le fond. Un livre énorme d'émotions, de tendresse, d'humanité... Un chef d'oeuvre, pas moins. Il me faut aujourd'hui en parler, et ce n'est pas si simple, de chroniquer une telle oeuvre. On se sent si petit devant tant de beauté...  Pourtant ma lecture commençait plutôt mal. Le prologue, qui situe les trois protagonistes du roman en 1967, m'a paru obscur et décousu. Ora, Ilan et Avram, alors adolescents, se... [Lire la suite]