09 août 2016

Knockemstiff- Donald Ray Pollock

                                                       « Pas étonnant qu'on dise du mal des pauvres », Bienvenue à Knockemstiff, dans l'état de l'Ohio, un bled qui ressemble à s'y méprendre à la cour des miracles. Tous les damnés d'Amérique s'y retrouvent : pauvres, alcooliques, drogués, moches, sales, stupides, violents, obsédés, sans espoir, (même pas celui de quitter un jour Knockemstiff)... [Lire la suite]
Posté par Une Comete à 20:19 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

17 mai 2016

Incandescences- Ron Rash

"La connaissance de la terre était l'unique souvenir ayant refusé de s'évaporer" Je découvre l'américain Ron Rash avec ces douze nouvelles et grâce à ce recueil époustouflant, je retombe enfin, tête la première, dans la marmite du texte court. J'ai un peu délaissé le genre ces derniers mois, suite à des déceptions successives et quelques lectures inachevées. (j'apprends enfin à lâcher quand je ne suis pas convaincue...) La nouvelle est un genre exigeant et avec "Incandescences", on frôle  la perfection. Douze textes, un... [Lire la suite]
Posté par Une Comete à 23:15 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 décembre 2015

Americanah - Chimadanda Ngozi Adichie

"Comme dit la chanson : si vous êtes blanc, épatant ; si vous êtes brun, c'est moyen ; si vous êtes noir, allez vous faire voir." Voilà un livre qui pour moi fera date. Offert par Laure il y a déjà un an, je me suis enfin lancée dans sa lecture le mois dernier. J'ai pris mon temps, j'ai aussi mis du temps ( quatre semaines pour lire un bouquin, un record, même s'il est très long) mais quelle aventure ! J'ai beaucoup aimé ce roman, pour plein de raisons, dont la première est la personnalité incroyable et pourtant faillible de son... [Lire la suite]
Posté par Une Comete à 22:21 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
03 novembre 2015

Les enfants de choeur de l'Amérique- Héloïse Guay de Bellissen

  "Le choeur est constitué de quatre chambres. Deux chambres supérieures, appelées les oreillettes, et deux chambres inférieures, les ventricules. Il est aussi séparé en deux parties : la droite (coeur droit) et la gauche (coeur gauche)" L'année 1980 est marquée par l'assassinat de John Lennon par Mark Chapman mais aussi, quelques mois plus tard, par l'attentat commis contre le président Reagan. Un certain John Hinckley en est l'auteur. Chapman et Hinckley sont fous, obsessionnels. Le premier voue un culte à Lennon et le... [Lire la suite]
Posté par Une Comete à 06:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
10 avril 2015

Histoires sans issue- T.C Boyle

  "Elle portait un vieux T-shirt Cramps qu'elle aimait mettre pour dormir, et rien d'autre, j'aurais pu trouver ça sexy, ouais, sauf (...) que je la voyais nue comme ça, à l'exception d'un tee-shirt souvenir rock and roll, depuis environ mille matins d'affilée." Cela faisait un moment que je n'avais pas lu des nouvelles aussi excellentes que celles de T.C Boyle. J'ai le souvenir (très fort) du recueil "Histoires de morts" qui m'avait tellement bousculée, remué les tripes que j'avais été incapable d'écrire une billet sur cette... [Lire la suite]
Posté par Une Comete à 06:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,
16 juillet 2014

L'envoûtement de Lily Dahl- Siri Hustvedt

Je garde un souvenir ébloui de « Tout ce que j'aimais » (je vous assure, le mot n'est pas trop fort) et depuis, tout ce que je lis de Siri Hustvedt me déçoit un peu. Avec « L'envoûtement de Lily Dahl », j'espérais retrouver la magie de cette première lecture. Je me revois dans ma cuisine, à trois heures du matin, la veille ou l'avant-veille d'un départ en vacances, tournant les pages fiévreusement, éperdue d'admiration devant la beauté incroyable de ce bouquin. Je vais demeurer à jamais nostalgique, je crois... [Lire la suite]
Posté par Une Comete à 07:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 mai 2014

Juste avant le crépuscule- Stephen King

J'adore Stephen King. Et je me suis plongée dans ses nouvelles (offertes par Asphodèle ma swapeuse de l'an dernier, bisous au passage ma caille; vous devez vous dire elle n'est pas pressée, eh bien non:) avec délectation. Comme souvent chez King, il y a du bon, du très bon, du moins bon. Toujours est-il qu'à cet homme-là, on pardonne le moins bon, car le très bon est vraiment... très très bon. Et puis moi, j'aime avoir peur, et Stephen (oui je l'appelle Stephen) sait me terroriser mieux que personne.  Ces treize nouvelles,... [Lire la suite]
Posté par Une Comete à 17:48 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
13 août 2013

Le Mystérieux Mr Kidder- Joyce Carol Oates

"Aucun baiser ne s’oublie. Il demeure dans le souvenir, comme dans la chair."  Ambiance glauque, personnages tordus et ambigus, à la fois manipulateurs et manipulés, violence psychique- et physique- c'est du Joyce Carol Oates pur sucre que l'on retrouve dans ce court roman. Je remercie Kathel qui l'a mis sur ma route avec son récent billet (ici). Elle est tellement prolifique, ma Joyce, qu'on peut facilement passer à côté de nouvelles publications. J'essaye de la suivre de près, mais ce "mystérieux Mr Kidder" a failli... [Lire la suite]
Posté par Une Comete à 21:12 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
05 juillet 2013

Maine- J. Courtney Sullivan

  Cela fait un bail que je n'ai pas rédigé de chroniques de livres, je me demande si je sais encore le faire. Soyez indulgents. Tout ça à cause de la flemme et d'autres choses. Mais la flemme, hein, quand ça vous tient... "Maine" mérite quand même que je sorte un peu de ma léthargie car c'est un très bon roman, dans lequel je me suis plongée avec délices grâce à ma chère Phili. Un roman de femmes, un roman américain comme on les aime. Ils savent si bien raconter les histoires de famille, les américains, parler des gens... [Lire la suite]
03 avril 2013

Les sortilèges du cap Cod- Richard Russo

Mon premier Richard Russo.  Que du bonheur ! Voilà un bouquin qui a su me réveiller, alors que je roupillais sur mes livres depuis quelques semaines. Un réveil tout en douceur. Russo ne m'a pas braillé dans l'oreille, il m'a secouée gentiment... Avec son écriture limpide, son humour caustique et tendre, sa finesse, ce bouquin m'a captivée, sans aucun effet de manche. Il fait dans l'humain, si je puis dire, comme les américains savent si bien le faire, avec leurs histoires d'intellectuels à l'heure des bilans. ça sonne vrai,... [Lire la suite]
Posté par Une Comete à 11:41 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , ,