27 avril 2018

Les choses qu'ils emportaient- Tim O'Brien

"Une fois que les gens sont morts on ne peut pas les faire démourir" Aïe aïe aïe, la guerre du Vietnam...  pas du tout envie de lire sur ce thème, me suis-je dit en découvrant l'un des livres de ma nouvelle box. Mais bon pour faire plaisir (et aussi parce que j'ai un abonnement que je me dois d'amortir ainsi qu'une PAL exponentielle totalement déraisonnable)  je veux bien essayer "Les choses qu'ils emportaient", classique de la littérature américaine et total chef-d'oeuvre, me souffle-t-on dans l'oreillette... Total... [Lire la suite]
Posté par Une Comete à 18:19 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

05 mars 2018

Underground Railroad- Colson Whitehead

  "La bizarrerie de l’Amérique, c’est qu’ici les gens étaient des choses" Cora, seize ans, est esclave sur une plantation de coton, dans l'état de Georgie, avant la guerre de Sécession. Abandonnée par sa mère Mabel, qui est parvenue à s'enfuir, au nez et à la barbe des maîtres et des chasseurs, Cora a conçu de la rancune mais aussi une force de caractère impressionnante qui lui permet de supporter l'insupportable. Lorsque Caesar, un esclave de Virginie, lui propose de s'échapper, en utilisant un réseau de chemin de fer... [Lire la suite]
Posté par Une Comete à 06:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 février 2018

Les fantômes du vieux pays- Nathan Hill

        "Quitter chez elle, c'est une seconde nature" Waow... en me plongeant dans ce pavé de 700 pages, je ne me doutais pas que j'allais tomber sur THE livre et découvrir un génie américain comme seule en possède l'Amérique :) Il est énorme ce livre, par son poids, par sa densité, par son intensité, par sa profusion qui jamais, pas une seule seconde, ne nous perd, alors qu'il est question de Samuel, universitaire désoeuvré, de sa mère Faye qui l'a abandonné alors qu'il n'était qu'un gamin et qui... [Lire la suite]
Posté par Une Comete à 12:02 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 juillet 2017

Les filles de l'ouragan- Joyce Maynard

"C'était une des choses que j'aimais dans le dessin, le fait que-sur du papier- on pouvait rêver de tout, les seules limites étant celles de son imagination, ce qui dans mon cas, signifiait pas de limites du tout" Il y a quelques jours, je me suis dis "allez hop... Joyce Maynard". Et j'ai choisi de lire et d'acheter "Les Filles de l'ouragan" alors qu'"Un long week-end" est dans ma PAL depuis au moins deux ans. Cherchez l'erreur...:/  Ruth Plank et Dana Dickerson ont toutes les deux étaient conçues un soir de tempête. Nées le... [Lire la suite]
Posté par Une Comete à 21:34 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , , ,
29 juin 2017

Tristesse de la terre- Eric Vuillard

            "Et maintenant Sitting Bull est seul dans l'arène ; la grande chose qu'il aimait est restée en arrière, très loin, Et, ici, dans les gradins, ils ne sont venus que pour ça, tout le monde est venu voir ça, simplement ça : la solitude." Après le grand bonheur que m'a procuré la lecture de "Quatorze juillet", j'ai eu envie de poursuivre avec Eric Vuillard. Son écriture est tout simplement incroyable et "Tristesse de la terre" étonnant de bout en bout. Une... [Lire la suite]
Posté par Une Comete à 17:14 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
13 février 2017

La bonne nouvelle du lundi- La maison qui coulait, de T.C Boyle

"Elle passa la tête dans la cabine de douche et d'un geste sec, en ouvrit le mélangeur"  T.C Boyle est un immense auteur de nouvelles, je l'adore ! Qui n'a jamais lu T.C se précipite sur n'importe lequel de ses recueils, il sera servi ! Des nouvelles pleines de bruit et de fureur, écrites dans une espèce de rage jouissive. ça déménage sévère, chez T.C et c'est bon, mais alors c'est bon... Présenter une seule nouvelle est difficile, tant les pépites se succèdent les unes derrière les autres dans chacun des recueils de cet... [Lire la suite]
Posté par Une Comete à 06:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 octobre 2016

Voici venir les rêveurs- Imbolo Mbue

 "Je crois que tout est possible quand on est américain. Vraiment, monsieur, je le crois." Jende et Neni sont camerounais. Ils rêvent d'un bel avenir, pour eux et leurs enfants, Liomi et la petite Timba. Le rêve prend forme : ils sont en Amérique. Illégalement. Le couple espère bien régulariser sa situation, avoir la green card, persuadé que sa vie est ici, aux Etats Unis, ce grand pays si accueillant, si merveilleux... Alors ils travaillent dur, font des projets. Neni veut devenir pharmacienne et reprend des études. Jende... [Lire la suite]
Posté par Une Comete à 06:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 septembre 2016

Gourmandises du dimanche- Salade Ceasar

Je poursuis ce mois américain organisé par Titine avec une superbe salade, j'ai nommé la Salade Ceasar. Un délice bien riche, bien garni, bien américain, un vrai régal ! Comme souvent, c'est Cook'n box qui propose, aidé en cela par Cheffe Céline, du blog Les pépites de Noisette. Let's go !  Pour la salade il vous faut : 1 salade romaine (ou batavia, ou autre...) 250g de tomates cerises 4 oeufs 4 tranches de lard fumé 2 escalopes de poulet 12 anchois marinés 100g de parmesan frais 1 pain de campagne ... [Lire la suite]
Posté par Une Comete à 10:38 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 août 2016

Lonesome Dove épisode 1- Larry McMurtry

  " -J'ai tué un dentiste (...) un accident mais quand même.(...)  -J'ai toujours pensé que la médecine dentaire était un métier dangereux, fit Augustus. On ne peut que s'attirer des embêtements quand on gagne sa vie comme arracheur de dents" Je termine à l'instant le tome 1 de Lonesome Dove et je suis -sans surprise- éblouie, touchée, enchantée par ce merveileux roman qui se lit comme un rêve, nous emporte loin loin, jusqu'à la frontière mexicaine, il y a plus d'un siècle, nous fait vivre au milieu des cow-boys, des... [Lire la suite]
Posté par Une Comete à 02:07 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 août 2016

Knockemstiff- Donald Ray Pollock

                                                       « Pas étonnant qu'on dise du mal des pauvres », Bienvenue à Knockemstiff, dans l'état de l'Ohio, un bled qui ressemble à s'y méprendre à la cour des miracles. Tous les damnés d'Amérique s'y retrouvent : pauvres, alcooliques, drogués, moches, sales, stupides, violents, obsédés, sans espoir, (même pas celui de quitter un jour Knockemstiff)... [Lire la suite]
Posté par Une Comete à 20:19 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,