10 juin 2015

Les pauvres gens- Victor Hugo

    J'aime beaucoup Victor Hugo. Je l'aime énormément. Au début de ce blog, je lui avais même consacré une petite semaine, suite à un cadeau qui a fait date... :) Lorsque j'ai vu que Claudialucia et Moglug avaient lancé un challenge" Victor for ever" ( ok c'est pas le nom du challenge, c'est moi qui brode) je me suis dépêchée de m'inscrire. Ce jour du 10 juin est dédié à "La légende des siècles" et j'ai choisi un extrait des "Pauvres Gens". Magnifique... Les Pauvres Gens Il est nuit. La cabane est pauvre, mais... [Lire la suite]

08 juin 2015

Amours- Léonor de Recondo

"De la vie, on ne garde que quelques étreintes fugaces et la lumière d'un paysage" Cela se passe en 1908. Anselme Boisvaillant, notaire, est marié depuis quelques années à la jeune et jolie Victoire, qui ne parvient pas à lui donner d'héritier. Lorsque Céleste, la petite bonne de la maison qu'Anselme viole régulièrement, tombe enceinte de son maître, la solution semble toute trouvée: l'enfant sera celui du couple. Mais l'histoire ne s'arrête pas là. La naissance d'un garçon, prénommé Adrien, bouleversera tout, et d'une façon pour... [Lire la suite]
Posté par Une Comete à 06:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 juin 2015

Le principe- Jérôme Ferrari

  "Ils ne doutent jamais de leur propre importance". Werner Heisenberg, physicien, prix Nobel 1932, est l'un des fondateurs de la mécanique quantique, et plus précisément du principe d'incertitude ou d'indétermination. (pour en savoir plus sur cet obscur et vaste sujet que je serais bien en peine de développer, cliquez ici). Dans ce court roman, un jeune étudiant en philosophie (probable avatar de l'auteur), médite autour de ce personnage génial et ambigu que fut Heisenberg, à qui il doit "la plus cuisante humiliation de sa... [Lire la suite]
Posté par Une Comete à 07:25 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
01 juin 2015

Les petits bonheurs du mois # 1

  Eh oui, le bonheur est toujours là, mais il change de formule. Le rendez-vous de trois jours devient un rendez-vous mensuel, avec beaucoup de petits bonheurs. Après tout, pourquoi se limiter à trois points positifs alors que la vie en est pleine? 1) Mon petit  Poupouce a bien grandi et depuis avant-hier, il marche tout seul comme un grand ! Il se déplace les bras en avant, prend toutes les directions, il tourne, il vire... C'est top :) 2) Pause-tendresse toujours avec Poupouce, d'humeur chafouine après la sieste.... [Lire la suite]
Posté par Une Comete à 11:28 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :
31 mai 2015

Mr Mercedes- Stephen King

"La plupart des gens portent des Chaussures de Plomb depuis leur plus jeune âge et sont condamnés à les garder aux pieds toute leur vie. Ces Chaussures de Plomb, c'est ce qu'on appelle la CONSCIENCE.  Moi je n'en ai pas, ce qui me permet de m'élever bien au dessus du troupeau des Gens Normaux."  Après quelques lectures un peu trop sérieuses, il me fallait de la légèreté. Façon de parler. Le dernier Stephen King n'est pas léger léger en réalité, mais il est passionnant. C'est vraiment un génie, ce King... J'étais bien... [Lire la suite]
Posté par Une Comete à 18:49 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 mai 2015

Le Maître- Patrick Rambaud

  Quand son esprit et son corps se confondirent, quand son avant-bras traça les signes sans qu'il eût à réfléchir, quand d'un coup de pinceau il put fixer des idées ou des choses sur une tablette, il comprit qu'il savait écrire.  Il y a vingt-cinq siècles, vécut Tchouang-tseu, précurseur du tao, auteur du «Zuhangzi». Patrick Rambaud tente une biographie imaginaire de ce curieux personnage, qui dans une Chine morcelée et déchirée par les guerres, décida après bien des tribulations de «mener sa vie comme une barque vide qui... [Lire la suite]
Posté par Une Comete à 06:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

28 mai 2015

Sélectionnée...!

  ... Pour faire partie du jury du roman FNAC !  Je suis trop contente !!!                                             ... Quelqu'un peut-il m'expliquer comment ça marche? Il y a des livres dans l'enveloppe... et rien d'autre :-O   Je fais quoi, à part lire les bouquins ???  
Posté par Une Comete à 19:32 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : ,
23 mai 2015

Un coeur si blanc- Javier Marias

"Parfois, j'ai le sentiment que rien de ce qui arrive n'arrive vraiment" Juan vient d'épouser Luisa. Tous deux sont traducteurs et interprètes et pourraient couler des jours heureux si Juan n'était pas tracassé par quelque chose d'indéfinissable. Un pressentiment que quelque chose va mal tourner, des questionnements sur son mariage, sur une histoire de famille dont il sait peu de choses (la première femme de son père, Theresa, s'est suicidée au retour de leur voyage de noces, pour des raisons obscures, à Juan on a toujours parlé... [Lire la suite]
Posté par Une Comete à 21:21 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 mai 2015

La mort n'est pas une fin- Agatha Christie

  "La seule question, c'est : lequel d'entre nous sera mort demain?" De temps en temps, ça me prend, il me faut un Agatha Christie. C'est pulsionnel, comme le chocolat :) Celui-ci est excellent comme une bonne tablette à la noisette et je n'en ai fait qu'une bouchée.  Son originalité réside davantage dans le contexte et l'époque, l'Egypte ancienne, que dans l'intrigue elle-même, basée comme souvent sur les haines et les rancoeurs au sein de la famille. La jeune et jolie Renisenb a perdu son mari. Après huit ans... [Lire la suite]
Posté par Une Comete à 06:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
19 mai 2015

Federico Garcia Lorca- Mort d'amour

  Mort d'amour   Que voit-on briller là-bas sur les balcons haut-perchés Ferme la porte, mon fils, j'entends onze heures sonner.   Dans mes yeux, sans le vouloir, quatre lanternes reluisent. Ce sont ces gens-là sans doute en train d'astiquer les cuivres.   Gousse d'ail, métal mourant, la lune qui décroît pose une jaune chevelure sur des tours de couleur jaune. Et l'odeur de vin et d'ambre venue des balcons pénètre.   Des vents de roseaux mouillés et des bruits de voix vieillies, ... [Lire la suite]