20 mars 2012

"Mélancolie des corbeaux"- Sébastien Rutés

C'est l'histoire de Karka, un corbeau freux, tout décati, ancien messager du Conseil des Animaux de Paris, dont l'aile fut brisée autrefois par un épervier. Karka n'est pas un corbeau ordinaire. Il réfléchit au sens de la vie, à la mort, au cours de la Nature. " J'aime observer, dit-il. Depuis ma retraite, j'ai réalisé combien notre condition d'oiseau est de ne rien faire. L'angoisse du prochain repas rythme nos courtes vies. Est-elle différente de l'attente de la mort?" Ces questions existentielles ont rendu Karka mélancolique. Un... [Lire la suite]

03 mars 2012

"Sunset Park" Paul Auster

Avant toute chose, j'aimerais pousser un coup de gueule. Un mini coup de gueule, n'ayez pas peur, mais un coup de gueule quand même. Vous voulez savoir ce qui m'énerve? Les quatrièmes de couverture. Quand elles sont obscures ou pédantes, (ou les deux) et qu'elles vous détournent des livres au lieu de vous donner envie de les lire.  Lisez-moi ça :"Avec ce roman sur l'extinction des possibles dans une société aussi pathétiquement désorientée qu'elle est démissionnaire, Paul Auster rend hommage à une humanité blessée en quête de... [Lire la suite]
18 février 2012

"La course au mouton sauvage" Haruki Murakami

Qu'il est bizarre ce roman de Murakami... «Bizarre » est en effet le premier mot qui me vient à l'esprit en refermant « La course au mouton sauvage ». Ce n'est pas très original de dire qu'on a trouvé un roman de Murakami bizarre, n'est-ce-pas? Désolée, je ne peux pas faire mieux. Parce que ce roman là est vraiment d'une bizarrerie... bizarre. Au départ, nous avons un homme. Jeune, divorcé. Sa vie, ses activités, sont sans intérêt. C'est lui qui le dit, et on est plutôt d'accord : il mange,- surtout des cacahuètes... [Lire la suite]
11 février 2012

Au théâtre mercredi soir : "La lettre d'une inconnue" Stéfan Zweig

Encore une fois, j'ai bravé le froid glacial mercredi soir, les pavés glissants et toutes les horreurs de l'hiver pour aller retrouver Julie et Katia au théâtre des Mathurins à Paris. Nous les filles, on ferait n'importe quoi pour un peu de culture. C'est parce qu'on est des filles, sans doute. En même temps, le spectacle était à ne pas rater : "Lettre d'une inconnue", adaptée d'un texte que j'adore de Stephan Zweig, avec Sarah Biasini et Frédéric Andrau. Alors qu'il pleuve, qu'il vente ou qu'il neige... Le théâtre des Mathurins... [Lire la suite]