IMG_0001

J'avais prévu de vous parler de mon tajine aux coings de la semaine dernière qui était excellent mais je n'ai pas de photos pour illustrer... mon téléphone a rendu l'âme avec toutes mes données ou presque... eh oui, du coup la photo du tajine a disparu... C'est un peu triste une recette sans photos alors je vais plutôt vous proposer la gelée de coings que j'ai testée (et réussie) pour la première fois !

Je suis toute fière du résultat : ma gelée est parfaitement prise, le goût est extra et ce bel orangé...  trop contente !

Bien sûr, il n'y a rien de sorcier là dedans et je n'ai rien inventé... tout le monde sait faire de la gelée de coings mais je vous dis tout de même comment j'ai procédé (mélange de plein de recettes et conseils glanés sur le web, j'ai finalement fait au plus simple, sans ajout de vanille ou autre parfum pour obtenir une gelée qui conserve le goût du fruit)

J'ai fait cuire trois beaux coings pendant environ 30 minutes, épluchés et coupés en gros morceaux (ok c'est galère mais pas tant que ça en fait, avec un bon rasoir à légumes et un couteau qui coupe...) dans de l'eau portée à ébullition. L'eau doit recouvrir les coings.

Ensuite, lorsque les fruits sont tendres, il faut les réserver dans une passoire et presser (j'ai utilisé un presse-purée) pour extraire le plus de jus possible (avec un récipient en dessous, attention les rêveurs et étourdis !). J'ai laissé égoutter longtemps et mis tout ça de côté pour la nuit dans un saladier au frais.

Le lendemain j'ai filtré deux fois pour enlever les dépôts, je voulais avoir une gelée limpide.

Puis j'ai ajouté le sucre dans le jus : il faut peser le jus obtenu et en principe mettre la moité du poids en sucre. J'avais 500 g de jus de coings à peu près, j'ai donc mis un peu moins de 250g de sucre spécial gelée ( marque G....c) . C'était parfait.

J'ai rajouté le jus d'un demi-citron et j'ai mis à cuire, à feu vif, puis j'ai baissé un peu, j'ai touillé, touillé... ça va très vite (le sucre gélifiant aide bien) et pour être sûre de mon coup, j'utilise l'astuce de l'assiette au congélateur sur laquelle on met une goutte de gelée : si elle se fige au contact du froid, c'est bon !)

Donc au bout de 10 min ma gelée était prête et je l'ai versée encore bouillante dans des pots ébouillantés au préalable. (Utilisez un entonnoir et fermez bien vos pots, j'ai eu un petit accident sans gravité heureusement, en les retournant pour "faire le vide")

J'ai obtenu deux bocaux de gelée de taille moyenne.

J'adore le coing, c'est un fruit très économique : avec la chair non utilisée, j'ai fait une excellente compote (avec une pomme et un poil de sucre)

 A présent, allons faire un tour chez Syl où ça sent très très bon...

           

2019 - Logo Gourmandises