"Et pour les films de science-fiction vous faites comment?"

4800504-7177140

Guy Deslile a séjourné en Corée du Nord pendant l'année 2003, dans le cadre de son travail d'animation. Grâce à l'album "Pyonyang" il livre un carnet de voyage de son séjour dans ce pays étrange où règne l'une des dictatures les plus sévères au monde.

ça commence à l'aéroport, où les livres et les CD sont minutieusement contrôlés. Ensuite, le guide offre à Guy un joli bouquet de fleurs... pas pour lui, mais pour le Père de la Nation (plus de 22 mètres de haut en bronze !), que tout nouvel arrivant est censé honorer. Et notre visiteur n'est pas au bout de ses surprises... En Corée du Nord, la critique la plus subversive porte sur les films "qui sont ennuyeux" et l'on trouve aussi bien des musées à la gloire des Kim que des musées anti-américains, ces méchants impérialistes, où tournent en boucle des vidéos sur les massacres qu'ils commettent... Guy Deslile se moque volontiers de la paranoia du régime en quelques dessins cyniques et ne cesse de se demander si les nord-coréens" croient, eux, à toutes ces conneries qu'on essaie de leur faire avaler?" 

Sur tout ça et bien d'autres choses tout aussi surprenantes, ("les volontaires" qui s'attellent à des tâches absurdes, comme peindre la moitié d'un pont...) Guy Deslile, talonné par le traducteur et le guide qui ne le lâchent pas d'une semelle, jette un regard distancié, mi-surpris, mi-amusé. Lui- même ne manque pas d'humour (il se balade avec 1984 de George Orwell, curieuse mise en abyme qui ne doit sans doute rien au hasard) et cela fait passer la pilule, car pour tout dire, malgré l'intérêt du sujet, j'ai trouvé cet album plutôt sombre et j'ai moyennement apprécié le graphisme tout raide, gris et froid. Pyonyang est une B.D glaçante. Parfaitement à l'image du pays qu'elle décrit. 

                        

pyongyang-1984