3965

" Cela faisait quelques années déjà que je croisais Monsieur Bernard. Pour un voisin je le trouvais plutôt sympathique. Il n'était pas raciste. Souvent les voisins sont racistes"

Je vais avoir du mal à résumer ce livre, car à ma grande honte, je n'en ai pas compris grand chose...

Essayons toujours : une jeune femme désoeuvrée, malade de solitude, sans emploi stable (et sans volonté d'en avoir), se lie d'amitié avec son vieux voisin Mr Bernard, ancien employé de l'Imprimerie Nationale qui entreprend de la sculpter. Lorsque le roman commence, Mr Bernard est mort. Il aimait la Corse, il s'y rendait souvent. Notre héroine qui rêve d'être un caillou (c'est long et compliqué à expliquer, je préfère vous laisser découvrir vous-même ce que signifie le caillou, si toutefois vous n'êtes pas découragé par mon billet...) embarque pour la Corse sur les traces de Mr Bernard... et c'est là que les choses se gâtent.

Si j'ai été séduite et agréablement surprise par le ton décalé et la poésie des premières pages, l'humour un peu noir de la narratrice, tout le reste m'a profondément ennuyée et je me suis perdue dans le maquis. Les dialogues nombreux, toujours décalés mais elliptiques et énigmatiques, les relations bizarroïdes entre les personnages, l'intrigue elle-même parfaitement insaisissable pour moi (je vous l'ai dit je n'ai rien compris...) ont rendu cette lecture plus que pénible. Je crois que je deviens allergique aux romans bizarres dont le sens m'échappe et l'univers de Sigolène Vinson m'a laissé aussi froide qu'un caillou... Je suis tout de même allée au bout car j'ai toujours autant de mal à abandonner un livre et surtout cette lecture est commune. Il est bon parfois d'honorer ses engagements :)

                                                                                  *** 

"Quand j'ai besoin d'un bouc émissaire, je me regarde dans ma glace et je le trouve." 

                                                                                

Je suis sûre que les copines et copains ont des choses plus intéressantes à nous dire sur ce caillou. Philisine est ici, Zazy et Evalire . Il y a aussi Noukette, Jérôme et Aifelle. (Y'a qu'à cliquer sur les noms ) 

Merci aux Editions Le Tripode et en particulier à Lucie Eple pour l'envoi de ce livre.