harrison-1

"Elle n’avait jamais compris l’intérêt de se battre avec un homme qui n’allait pas changer"

C'est Cuné qui m'a donné envie de lire ce roman, et je ne le regrette pas : j'ai très vite été ferrée par l'histoire de Jodi et Todd.

Jodie est une femme parfaite : jolie, intelligente, excellente cuisinière, femme d'intérieur irréprochable, elle est psychologue à mi-temps et ses patients sont triés sur le volet. Elle vit depuis de nombreuses années (sans être mariée) avec Todd, séduisant promoteur immobilier, un homme à qui la réussite semble aller comme un gant. Ils n'ont pas d'enfants mais un chien et une belle maison. Todd trompe Jodi sans vergogne. Elle le sait et s'en accommode. N'est-elle pas de toute façon la femme de sa vie? Leur existence bien tranquille va toutefois prendre fin le jour où Todd, qui entretient une liaison avec la fille de son meilleur ami, apprend que celle-ci est enceinte...

Dès les premières pages, on sent que ce couple en apparence harmonieux est en réalité totalement dysfonctionnel. Ce n'est pas tellement original, les histoires de couple en crise, mais ce qui fonctionne ici, c'est cette surprenante alliance des contraires : Jodi et Todd ne sont pas assortis le moins du monde, elle est à la cuisine, aux courses, à l'entretien de la maison (malgré la femme de ménage), à ses patients, lui à son travail prenant, à ses jupons qu'il court sans cesse. Malgré tout, un accord implicite entre eux fait que tout le monde y croit, ou fait semblant d'y croire, à cette drôle de relation.

J'ai vraiment aimé me faire balader et me demander sans cesse où cette histoire aller mener, quelle en serait l'issue, m'interroger sur les réactions déroutantes de Jodi, les revirements de Todd (qui veut le beurre l'argent du beurre et bien sûr la crémière). Il y a un feu qui couve, on le sent bien, mais quel est-il?

La narration alterne les points de vue, selon les chapitres : une fois "elle", une fois "lui", et si l'écriture est assez quelconque, on peut pour une fois passer outre car le suspens est fort bien mené jusqu'à la fin, très réussie.

En résumé, une histoire prenante, un bien bon moment de lecture !

« Cela n’a pas tout simplement aucune importance qu’il cache aussi mal son jeu, encore et encore, parce qu’ils savent tous les deux qu’il est infidèle, et il sait qu’elle le sait, mais il faut absolument maintenir les apparences, ces apparences si capitales, l’illusion que tout va bien, qu’il n’existe aucune ombre au tableau. »

Alex l'a lu aussi. Son billet est ici