femme-printemps-charles-savage-homer-butterfly-girl

Il y a des journées vraiment pas comme les autres, des journées toutes joyeuses où Noël tombe en plein mois de mai :) Je vous assure, c'est possible. Et si vous ne croyez pas, vous auriez dû me voir tout à l'heure en train de déballer les cadeaux  (tous ces cadeaux... j'en ai encore la tête qui tourne....) envoyés par ma chère Asphodèle, ma binômette pour ce swap de printemps, mon premier et inoubliable swap ! Tant de gentillesse et de générosité laissent sans voix. Enfin moi comme je ne sais pas m'arrêter de parler, beaucoup d'onomatopées sont sorties de ma bouche en ouvrant les paquets ... des oh, des ah, des hiiiii.... Ce matin j'avais 5 ans. C'est chouette d'avoir 5 ans. J'avais oublié.

Pour l'anecdote, on a eu quelques frayeurs car le facteur est passé hier alors que j'étais en vadrouille (il était 15h, tout de même) et évidemment, il a trouvé porte close. Il a laissé un avis promettant de repasser aujourd'hui et jusqu'à midi trente, rien... J'étais en train de faire cuire des pâtes (les pâtes, ça console toujours, c'est comme le fromage de chèvre et le chocolat) en me disant que la vie était injuste et mon facteur un sacré menteur- lorsqu'il a enfin sonné... j'ai descendu quatre à quatre les 3 étages en ascenseur  et suis remontée toujours en ascenseur essoufflée, en nage, avec un énorme et lourd paquet que Cher et Tendre a commenté, les yeux écarquillés, d'un :"Mais c'est de la folie !" Non Chouchou. C'est Asphodèle. Elle est comme ça. Elle a un coeur énorme. On a beaucoup échangé avant le swap. On s'est raconté des trucs. Aujourd'hui, on est amies, pas seulement à cause des cadeaux.

Il y a  vraiment de tout dans ce paquet. De tout de tout de tout... des gourmandises (des caramels, du chocolat...), des livres (oh les livres: du Joyce, du King, du Maaaaaalte dédicacé !!!!!!), des bougies fruitées, un carnet ravissant, un crayon rigolo, une jolie trousse, une pierre porte-bonheur, un mug trop chouette... Elle a pensé à tout, ma binômette : ma passion pour les gadgets de cuisine improbables a été comblée puisque je vais pouvoir grâce à mon minuteur de la mort qui tue, réussir enfin la cuisson des oeufs (je les aime mollets, et souvent, ils sont un poil trop cuits, c'est fini ce temps là grâce à toiiiiiiiii). Je vais également pouvoir découper équitablement les parts des gâteaux, quiche, pizzas grâce à un instrument spécial, lui aussi de la mort qui tue (avant c'était tout pour moi rien pour les autres :-D) quant à mon aïe-phone, il ne traînera plus partout. Il a  enfin un support, tout joli, en bois. Et puis une carte trop belle, faite maison, accompagné d'un marque-pages lui aussi home-made...

Ce qui est très très top également, c'est d'avoir pu parler juste après à ma binômette au téléphone : ça fait tout drôle, c'est émouvant ! (si si je vous jure... ça m'a émue)

Je vous laisse car décidément je parle trop. Les images, c'est mieux. Je concluerai juste par un grand grand merci... Viens par ici, ma p'tite Aspho toute belle, ça mérite des bisous...

photo-42

 

 

 

 

 

 

 

               

 

photo-32

 

          

 

 

 

 

 

 

 

 

 

photo-31

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

photo-36

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

photo-35

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

photo-34

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

photo-33

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

photo-30

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

photo-29

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

photo-28

 

 

 

 

 

 

 

photo-25

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

photo-24

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

photo-40

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

photo-41

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

photo-38

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

photo-39

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

photo-26

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nb : Je suis toujours aussi nulle avec la mise en place des photos avec Canalblog. Y'a que le truc de l'alignement à gauche et en colonne qui fonctionne... Sinon c'est tout en vrac. Enfin le coeur y est :))