images-1

Déjà 200 billets ! Eh oui le temps passe... J'ai toujours autant de plaisir à parler ici de mes bouquins, qui j'ose l'espérer, deviennent aussi un peu les vôtres. Merci à ceux, fidèles ou pas, qui me rendent visite, laissent des commentaires, ou font juste un petit tour silencieux. Merci merci, les gens, de venir lire mes petits billets ! ça donne envie de continuer !

Bloguer c'est vraiment sympa, permet de bouquiner encore davantage, d'échanger. Bloguer donne des idées aussi: pour le centième billet, j'avais  organisé un petit challenge... mais pour le deux-centième, je vais  simplement vous raconter ce qui m'est arrivée un certain vendredi, et m'a fait un plaisir immense... tout ça grâce aux blogs. (le pluriel, c'est exprès, vous allez vite comprendre)

Donc, un vendredi, froid et gris, j'ai quitté le travail, vers 13h30. Salut la compagnie, j'ai rendez-vous Gare du Nord, à 15h17 précises, avec une certaine demoiselle, toute juste découverte en photo la veille, où elle apparaît jolie et souriante, bronzée comme l'été. La photo que j'ai partagée avec elle était estivale aussi, mais pour cette rencontre de novembre, nous avions chacune revêtu nos habits d'hiver, bonnet pour elle, chapeau pour moi, plein de livres et de chocolats réconfortants dans nos sacs. La chaleur était plutôt dans nos coeurs que sur le quai de la Gare du Nord, vous comprenez. :)

Donc Philisine Cave ( eh oui c'est bien elle ! Vous la connaissez pour de faux grâce à Je me livre, eh bien moi depuis vendredi je la connais pour de vrai !!! Oui, je sais, j'ai de la chance :))) est descendue du train. Nous nous sommes tout de suite reconnues, grâce aux photos, mais aussi parce que j'avais "Parfums" de mon cher Claudel, entre les mains. Il fallait au moins ça, un grand et beau livre, pour accueillir dignement mon amie Phili, avec qui je papote depuis des mois, avec qui j'échange beaucoup beaucoup de choses. Des livres, mais aussi de l'amitié, vraie, comme elle peut surgir parfois grâce au net, sans qu'on l'attende forcément...

On a parlé, parlé, pendant 3 heures, comme si on se connaissait depuis trèèèèès longtemps, autour d'un thé, de chocolats partout sur la table, de livres aussi ... Je suis une vilaine, j'avais pris une photo de notre table, mais dans la précipitation, elle s'est avéré hideuse : j'ai même laissé le ticket de caisse... On va dire que c'est la joie :-/

Donc, pas de photo, juste des impressions que je vous livre aujourd'hui et une certitude : Phili, elle est aussi jolie et souriante que sur la photo, et aussi adorable dans la vie que sur son blog. Cette rencontre fut un vrai plaisir et j'espère qu''il y en aura d'autres :)

 Vous voyez, la blogosphère, comme la vie, est parfois pleine de jolies surprises :)